*Sentences : La Vie de MF Grimm (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

*Sentences : La Vie de MF Grimm (2007)

Message  Cobb le Mar 22 Avr - 16:45

Je recommande cette BD dont la traduction française est parue chez Dargaud en 2007.
Faudrait que je la relise mais je me souviens avoir appris pas mal de trucs, Doom apparaît brièvement...
Peut-être qu'elle est trouvable en pdf (VO) sinon je ne crois pas qu'elle soit très onéreuse d'occaz.






Bulles & Onomatopées a écrit:
Ce comic publié aux Etats-Unis par DC Comics sur son label Vertigo et édité en France par Dargaud est une auto-biographie du rappeur Percy Carey, connu dans le milieu underground du Hip-Hop américain sous les pseudonymes "The Grim Reaper", "Jet Jaguar" et surtout "MF Grimm".

Ce fils de Manhattan nous raconte ici sa vie, déjà bien remplie malgré son jeune âge.

Il est passé par de nombreuses étapes qui pourraient sembler classiques pour quiconque connait un minimum le milieu du rap et des gangs. D'une enfance qui le contraint très rapidement à utiliser ses poings, il continue à lire tout ce qui lui passe sous la main. Et quand en 1982 il découvre les block party c'est la révélation : il sera MC.

Mais le destin a décidé de lui mettre des bâtons dans les roues et les nombreuses rencontres qu'il fait sur son chemin ne suffisent pas à le mener à la carrière tant espérée. Il a durant cette période partagé scène et studio avec Kool G Rap, KRS-1, 2-Pac, Snoop Dogg et Nas.

Mais les guerres de gangs et la rue le rattrapent et il est victime d'une fusillade qui le laissera paralysé à vie et tuera son frère. Il relève la tête et la vengeance est son moteur. Alors que, depuis plusieurs années, il deal pour s'en sortir, il se fait incarcérer. Lors de ce séjour à l'ombre, afin de ne pas sombrer totalement, il décide de se consacrer à ses textes.

Maintenant qu'il a purgé sa peine, il a fondé son propre label "Day by Day" sous lequel il produit de nombreux artistes. Son dernier album est un triple cd dans lequel il tente de délivrer à la jeunesse le témoignage de ses expériences, afin de leur expliquer que son parcours n'est pas un exemple et que d'autres moyens sont bons pour arriver à ses fins.

C'est cette façon de ne pas vouloir se glorifier qui ressort surtout de ce récit. A aucun moment Percy ne se pose en héros ou gangster des temps modernes. Il expose juste, sans détours, les événements qui ont fait ce qu'il est devenu. Et il n'est pas exempt de regrets. Mais il a su garder la force de continuer et c'est en cela que son témoignage est le plus convainquant.

Bien que les étapes de sa vie se succèdent assez rapidement et parfois de façon assez abrupt, son parcours mérite que l'on s'y attarde. Avec en arrière plan, l'histoire du hip-hop et ses étapes les plus importantes.

Le dessin en niveau de gris de Ronald Wimberly, bien que sans prétention, colle parfaitement au récit. Il va à l'essentiel et son trait est plutôt stylé. Il ne plaira peut-être pas au premier abord, mais au fil de la lecture il se montre efficace et loin d'être déplaisant.

Au final, en plus d'être une biographie authentique et parfois émouvante, cet album est la rencontre d'un artiste de talent, plutôt méconnu de ce côté de l'Atlantique.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum